Eugène Fidler

Sa vie

Eugène Fidler (1910-1990) né en Russie, devenu entre-temps citoyen français, a choisi très jeune sa patrie spirituelle, esthétique et sentimentale, dont les métropoles sont Nice, Vallauris, Barcelone, Lisbonne...

Dans les années soixante, il choisit de s’installer à Rousilllon. C’est là que sans négliger peinture ni céramique, il s’adonne avec jubilation à l’art allusif du collage qui lui permet d’inventer ce qu’un critique a appelé son folklore imaginaire et séduira les innombrables admirateurs et les nombreux collectionneurs qui se manifestent au cours de ses expositions. Peintre, graveur, pastelliste, aquarelliste, céramiste, assembleur, que n’a-t-il touché de sa grâce ?

Son Oeuvre

" ... Lui qui avait été si proche de quelques-uns des plus grands créateurs de notre époque, qui avait fréquenté Pablo Picasso et Samuel Beckett, Henri Hayden et Jean Cocteau, qui avait connu les heures glorieuses de Vallauris, exposé dans les plus grandes capitales du monde et quasiment inventé sinon l’art du collage en tout cas réinventé cet art à sa manière, était, du monde, l’homme le plus affable, et le moins apprêté. ..."

Extrait de l’avant-propos du livre "EUGENE FIDLER, artiste libre"

par Simonne et Jean LACOUTURE